Sport

Côte d’Ivoire-Football-Can

Can Côte d’Ivoire 2023 : Lions, Eléphants, Mambas…ces surnoms évocateurs des sélections nationales

Can Côte d’Ivoire 2023 : Lions, Eléphants, Mambas…ces surnoms évocateurs des sélections nationales Can Côte d’Ivoire 2023 de football: Lions, Eléphants, Mambas…ces surnoms évocateurs des sélections nationales. La can démarre le samedi 13 janvier 2024.
Abidjan, Côte d’Ivoire (Top News Africa) Les sélections des 24 nations participantes à la 34è édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football, Can Côte d’Ivoire 2023 qui débute samedi, ont, chacune, un surnom évocateur. Que signifient ces surnoms ?
Algérie : les Fennecs. Petit renard des sables du Sahara, espèce protégée, le fennec est le totem de la sélection algérienne. Les joueurs sont aussi surnommés "les Guerriers du désert" ou plus les "Verts".

Angola : les Palancas Negras ou les antilopes noires.

Burkina Faso : les Étalons. Le surnom vient des armoiries du pays comprenant le drapeau national soutenu par deux lances et deux chevaux – représentation des guerriers mossis-, ethnie majoritaire du pays. Sa légende fondatrice est celle de la princesse Yennenga et de son étalon, qui fondèrent le royaume par leur union.

Afrique du Sud : Bafana-Bafana. Ce sont les garçons. En Angola, l’équipe nationale se nomme les Palancas Negras ou Antilopes noires. 

Côte d’Ivoire : les Eléphants. le surnom est logique car l'éléphant fait partie intégrante de l'identité du pays et a imprégné jusqu'à son nom, avec l'ivoire.

Cameroun : l’équipe nationale a adopté le surnom de Lions Indomptables.

Sénégal : les Lions de la Teranga. Teranga signifie "hospitalité" en wolof. De nombreuses équipes sont surnommées "les Lions". Aussi, pour distinguer les Sénégalais de leurs adversaires "indomptables" du Cameroun ou encore des Lions de l'Atlas (Maroc), on a pris l'habitude, à l'extérieur du pays de la Teranga, de compléter leur surnom.

Nigeria : les Super Eagles.  Les Aigles du Nigeria sont définitivement "super".

Guinée-Bissau : les Lycaons. Ce sont des canidés vivant exclusivement en Afrique subsaharienne, notamment en Guinée-Bissau où ils sont en voie de disparition.

Mozambique : les Mambas. Référence au serpent venimeux, extrêmement agressif quand on l'attaque. 

Cap-Vert : les Requins bleus. Le requin est un animal fort impressionnant pour effrayer les adversaires ; quant à l'épithète "bleus", il provient de la couleur du maillot.

Guinée : le Syli national. Le "Syli" veut dire "éléphant" dans la langue des Soussous, une des trois ethnies majoritaires dans le pays.

Tunisie : les Aigles de Carthage. L'aigle était l'emblème de Carthage, capitale de l'Afrique du Nord sous l'Empire romain, détruite au temps d'Hannibal. Une cité qui est le berceau de la Tunisie.

Mali : les Aigles. Entraîné et fourni en équipement par le technicien germanique Karl-Heinz Weigang dans les années 1970, le Mali arborait un immense aigle allemand sur ses maillots. Le surnom est resté.

Maroc : les Lions de l'Atlas. Le Maroc tire ce surnom de l'espèce désormais éteinte à l'état sauvage, qui vivait autrefois en Afrique du Nord.

RD Congo : les Léopards. Le léopard est notamment présent sur le logo de la fédération congolaise de foot (FECOFA). Mais il faut noter que ça n'a pas toujours été le surnom de l'équipe. Entre 1997 à 2006, les joueurs étaient surnommés "les Simba" ("Lion" en swahili).

Égypte : les Pharaons. Quoi de plus logique qu'adopter le nom des premiers dirigeants de leur pays, rois de l'Égypte antique ?

Guinée équatoriale : le Nzalang Nacional, "éclair national" en langue fang. Capables de frapper vite et fort au point d'éblouir l’adversaire.

Ghana : les Black Stars.  Référence à leur drapeau qui représente une grande étoile noire au milieu de bandes de couleur. 

Mauritanie : les Mourabitounes. L'équipe nationale a adopté le nom d'une ancienne dynastie originaire de la Mauritanie  (en français, les Almoravides).

Namibie : les Brave Warriors ou  braves guerriers. 

Tanzanie : les Tafai stars. Taifa signifie nation en swahili donc les étoiles de la nation

Zambie : les Chipolopolos. la traduction de ce terme signifie "les boulets de cuivre". Bien que l’emblème présent sur le logo de la fédération zambienne de football soit un aigle, le surnom provient d’une des ressources les plus importantes du pays, le cuivre.

HS/Top News Africa

Publié le mercredi 10 janvier 2024

Top Dossiers

Fil des news

dimanche 21 avril 2024 Salon international de la décoration d’Abidjan de retour avec la 5è édition
dimanche 21 avril 2024 Côte d'Ivoire: réouverture de la plateforme d'inscription au BTS 2024, lundi
dimanche 21 avril 2024 Le Masa 2024 rend hommage à Henriette Dagri Diabaté
samedi 20 avril 2024 Côte d'Ivoire: 9 morts dans un accident de la circulation à Bondoukou
samedi 20 avril 2024 Les enjeux de l'Intelligence Artificielle en débat en Côte d’Ivoire
vendredi 19 avril 2024 Kenya: 3 jours de deuil national après la mort du général Ogolla, chef d'Etat-major des armées
vendredi 19 avril 2024 Côte d'Ivoire : l'administration fiscale réalise un écart négatif de 18,1 milliards FCFA au premier trimestre 2024
jeudi 18 avril 2024 Kenya: le Chef d'Etat-major et 9 officiers militaires tués dans un crash d'hélicoptère
jeudi 18 avril 2024 Trois diplomates français déclarés "persona non grata" au Burkina Faso
jeudi 18 avril 2024 Huawei renforce son soutien à la digitalisation de la Côte d'Ivoire
jeudi 18 avril 2024 Cissé Abdoul Kader nommé Comptable Général à la Direction Générale du Trésor
jeudi 18 avril 2024 Economie: 112 recettes de service requalifiées en recettes fiscales en Côte d'Ivoire
mercredi 17 avril 2024 Sénégal : Diomaye Faye choisit la Mauritanie pour sa première visite à l’étranger
mercredi 17 avril 2024 Présidentielle 2025: le gouvernement ivoirien se prononce sur la candidature annoncée de Gbagbo
mercredi 17 avril 2024 Entrée de la Côte d’Ivoire dans le capital de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement