Sport

Côte d’ivoire-Sport-Football-CAN-Désillusion

CAN 2023 : après la déroute des Eléphants, les Ivoiriens encore sous le choc

CAN 2023 : après la déroute des Eléphants, les Ivoiriens encore sous le choc CAN 2023 : après la déroute des Eléphants, les Ivoiriens encore sous le choc ce mardi 23 janvier 2024.
Abidjan, Côte d’Ivoire (Top News Africa) Moins de 24 h après l’humiliante défaite des Eléphants face à la Guinée Equatoriale (0-4), les Ivoiriens peinent à se remettre de la déculottée de leur équipe nationale de football qui n’est pas loin d’une élimination précoce de la compétition.
Moins que la défaite, c’est l’ampleur du score qui irrite les supporters ivoiriens. Dans les bus, marchés, sur les lieux de travail, dans les maquis, le principal sujet de conversation demeure cette défaite devant la Guinée Equatoriale avec des récriminations acerbes contre le sélectionneur Jean-Louis Gasset ‘’incompétent’’, des joueurs ‘’poussifs’’ et une fédération ‘’sans vision’’.

Sur les réseaux sociaux, on ne vend pas chère la peau de ces ‘’maudits’’ qui ont jeté ‘’l’opprobre sur le pays par une prestation indigeste’’.

‘’Qu’avons-nous fais à Dieu pour mériter un tel sort ? Ces jeunes qui étaient sur le terrain n’ont pas respecté le pays. Ils ont carrément foutu en l’air tous les espoirs qu’on avait placés en eux. C’est très méchant de leur part’’, fustige une dame, inconsolable dans une vidéo.

Quarante ans après la désillusion de 1984, les Ivoiriens digèrent mal la lourde défaite des Eléphants de ce lundi 22 janvier 2024 qui ouvre les portes d’une seconde élimination en phase de groupes en tant que pays organisateur.

‘’En Côte d’Ivoire c’est une malédiction d’organiser une Coupe d’Afrique des nations sur son sol. En 1984, nous avons gagné le premier match contre le Togo (3-0) avant de perdre les deux derniers contre l’Egypte (1-2) et le Cameroun (0-2). Et nous sommes dans le même schéma d’il y a quatre décennies’’, rappelle, dépité, Kouassi Maurice.

Quant à Fofana Yaya, il s’agace pour le maillot acheté à 60.000FCFA pour une piètre prestation des pachydermes ivoiriens.

 ‘’Nous avons fait assez d’efforts pour qu’on nous jette l’opprobre. Certains ont laissé les fêtes de fin d’année pour pouvoir mieux préparer la CAN. Nous nous sommes pliés à toutes les consignes et directives du COCAN. Nous avons acheté des maillots très chers à 60.000 FCFA, et on nous remercie avec une telle raclée’’, s’indigne-t-il. 

Dans le village CAN de l’Agora de Koumassi, c’est un vent glacial qui souffle sur les supporters.  
Gbalou Sery, entrepreneur de son état,  confiant avant le match contre la Guinée Equatoriale avait commandé deux conteneurs de maillots des Eléphants. Dépité après le match, c’est avec beaucoup d’introspections qu’il se demande comment écouler ses marchandises.  

‘’J’ai vu que la vente de maillots rapportait énormément. Avant notre humiliation, j’étais trop confiant. On a commandé deux conteneurs de maillots des Eléphants. Mais avec cette débâcle, comment pourrais-je les écouler ? Je suis abattu par ce qui s’est passé’’ se lamente M. Gbalou, la mine renfermée.
 
‘’Cela fait trois matchs qu’on n’a pas un onze fixe d’entrants. Cet entraineur est toujours entrain de bricoler. Il a les joueurs pour aller loin dans la compétition mais on sent qu’il est limité tactiquement. Après le premier but, il était abattu que les joueurs sur le terrain, analyse, Dago Charles, ancien footballeur Ivoirien.

Pour beaucoup de supporters, ‘’ la défaite est normale, mais c’est la manière de perdre qui différencie les choses. C’est un score trop lourd à avaler‘’, martèlent-ils.

Ainsi, dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 janvier une pétition a été lancée sur les réseaux sociaux.  Elle s’intitule ‘’ Tous pour la démission de Jean-Louis Gasset, entraineur des Eléphants et Idriss Diallo, président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF)’’.  Cette pétition a été signée par plus de 3 500 Ivoiriens en moins de 5h de temps. 

La Côte d’Ivoire est susceptible d’être parmi les 4 meilleurs troisièmes qualifiables pour le 2è tour. Pour ce faire, il va falloir attendre les matchs des autres équipes de la troisième journée. D’ici là, les ivoiriens sont en attente de changement au sein de la faitière du football. 

AE/hs/Top News Africa Top Africa

Publié le mardi 23 janvier 2024

Top Dossiers

Fil des news

dimanche 21 avril 2024 Salon international de la décoration d’Abidjan de retour avec la 5è édition
dimanche 21 avril 2024 Côte d'Ivoire: réouverture de la plateforme d'inscription au BTS 2024, lundi
dimanche 21 avril 2024 Le Masa 2024 rend hommage à Henriette Dagri Diabaté
samedi 20 avril 2024 Côte d'Ivoire: 9 morts dans un accident de la circulation à Bondoukou
samedi 20 avril 2024 Les enjeux de l'Intelligence Artificielle en débat en Côte d’Ivoire
vendredi 19 avril 2024 Kenya: 3 jours de deuil national après la mort du général Ogolla, chef d'Etat-major des armées
vendredi 19 avril 2024 Côte d'Ivoire : l'administration fiscale réalise un écart négatif de 18,1 milliards FCFA au premier trimestre 2024
jeudi 18 avril 2024 Kenya: le Chef d'Etat-major et 9 officiers militaires tués dans un crash d'hélicoptère
jeudi 18 avril 2024 Trois diplomates français déclarés "persona non grata" au Burkina Faso
jeudi 18 avril 2024 Huawei renforce son soutien à la digitalisation de la Côte d'Ivoire
jeudi 18 avril 2024 Cissé Abdoul Kader nommé Comptable Général à la Direction Générale du Trésor
jeudi 18 avril 2024 Economie: 112 recettes de service requalifiées en recettes fiscales en Côte d'Ivoire
mercredi 17 avril 2024 Sénégal : Diomaye Faye choisit la Mauritanie pour sa première visite à l’étranger
mercredi 17 avril 2024 Présidentielle 2025: le gouvernement ivoirien se prononce sur la candidature annoncée de Gbagbo
mercredi 17 avril 2024 Entrée de la Côte d’Ivoire dans le capital de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement