Société

Côte d’Ivoire-Nutrition

Des experts planchent à Abidjan sur la nutrition en Afrique

Des experts planchent à Abidjan sur la nutrition en Afrique Une réunion d'experts s'est ouverte à Abidjan le mardi 06 décembre 2022 sur la nutrition en Afrique.
Abidjan, Côte d’Ivoire (Top News Africa) Une réunion des experts s'est ouverte mardi à Abidjan, sur le thème de l'année africaine 2022 de la nutrition, en prélude au sommet de haut niveau prévu le 8 décembre sur les thématiques liées à la nutrition en Afrique.
L'Afrique se mobilise pour renforcer la résilience nutritionnelle et la sécurité alimentaire sur le continent. C'est dans ce contexte que se tient les 6 et 7 décembre, la réunion des experts pour analyser les thématiques nutritionnelles qui meubleront le sommet de haut niveau dans 72 heures dans la capitale économique ivoirienne.

Cette initiative est le fruit de la collaboration de l'État de Côte d'Ivoire et la Commission de l'Union africaine et ses partenaires techniques et financiers. Elle réunira sur les deux jours des experts africains et d'ailleurs en présentiel comme en visioconférence.

La rencontre qui se tient en terre ivoirienne, dont le président, Alassane Ouattara en est le parrain pour la mise en œuvre de l'agenda 2063 de l'Union africaine, vise à promouvoir le plaidoyer inscrit dans la feuille de route continentale.

Dans son allocution à l'ouverture des travaux des experts, le ministre ivoirien de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle Pierre Dimba a insisté sur l'importance de la rencontre au regard des graves crises alimentaires qui secouent le continent, accentuées par la guerre russo-ukrainienne.

"La cérémonie de ce jour revêt un caractère particulier car elle sera l'occasion de réfléchir sur la nutrition qui est un volet important de développement économique et le bien-être nutritionnel", a déclaré M. Dimba.

"Les estimations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) nous révèlent un tableau peu reluisant de la situation nutritionnelle en Afrique", a-t-il ajouté selon qui, on estime à 6,7% le nombre d'enfants de moins de cinq ans qui ont souffert de l'émaciation en 2020.

L'émaciation qui est la pire forme de la malnutrition a causé "45% des décès d'enfants de moins de cinq ans", a conclu le ministre Pierre Dimba devant cette assemblée constituée de la quasi totalité des pays d'Afrique.

Cette rencontre des experts sera émaillée de quatre panels avant le sommet de haut niveau prévu le jeudi 8 décembre 2022.

DNG/ls/Top News Africa

Publié le mardi 6 décembre 2022

Top Dossiers

Fil des news

lundi 4 décembre 2023 Le gouvernement burkinabè outré contre le journal Le Monde
dimanche 3 décembre 2023 Décès de l’ex-entraineur burkinabé, Drissa Traoré dit Saboteur
dimanche 3 décembre 2023 Locales ivoiriennes partielles : 9 résultats sur 10 circonscriptions communiqués par la CEI
samedi 2 décembre 2023 Ligue africaine des champions : l’Asec Mimosas bat le Wydad et se relance dans le groupe B
samedi 2 décembre 2023 Décès à Paris de l’ancien ministre ivoirien Ezan Akélé
vendredi 1 décembre 2023 Guinée-Bissau: arrestation du chef de la Garde nationale
vendredi 1 décembre 2023 Côte d’Ivoire : les bénéficiaires du Fonds PISCCA témoignent leur gratitude à la France
jeudi 30 novembre 2023 Côte d’Ivoire : l’essence maintenu à 875 FCFA/l et le gasoil à 715 FCFA/l jusqu'au 31 décembre 2023
jeudi 30 novembre 2023 Abdourahamane Cissé quitte la présidence ivoirienne
jeudi 30 novembre 2023 Lutte contre le Sida : 66 000 milliards FCFA investis par les Etats-Unis en Côte d’Ivoire depuis 2003
jeudi 30 novembre 2023 Côte d’Ivoire : près de 2 millions de travailleurs domestiques attendent d’être déclarés
jeudi 30 novembre 2023 Niger : une banque inaugure de nouvelles infrastructures scolaires à Dosso
jeudi 30 novembre 2023 Près de 100 milliards FCFA de l’Allemagne pour la Côte d'Ivoire en 2024
jeudi 30 novembre 2023 Côte d’Ivoire : un professeur appelle à mettre en contact permanent les étudiants avec le monde du travail
mercredi 29 novembre 2023 Côte d'Ivoire : 1098 sites d’orpaillage illégal démantelés en 10 mois