Economie

Côte d’Ivoire-Israël-Coopération-Agriculture

La Côte d’Ivoire signe une convention avec une entreprise israélienne pour un projet rizicole intégré

La Côte d’Ivoire signe une convention avec une entreprise israélienne pour un projet rizicole intégré La Côte d’Ivoire a signé, ce jeudi 11 avril 2024, une convention avec une entreprise israélienne pour un projet rizicole intégré.
Abidjan, Côte d'Ivoire (Top News Africa) L'Etat de Côte d’Ivoire et une entreprise hydroagricole israélienne ont signé, ce jeudi 11 avril à Abidjan, une convention pour la mise en œuvre d’un projet rizicole intégré dans la Région du Haut-Sassandra, dans le centre-ouest du pays.
Cette convention a été paraphée par le ministre d’Etat ivoirien, ministre de l’Agriculture, du développement rural et des productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani et le Directeur régional de l’entreprise israélienne  Ekobel, Raury Pirani, pour un coût global du projet de près de 100 milliards FCFA et la période du prêt s'étend sur 12 ans .

"Ce financement important intervient à point nommé au moment où l’Etat de Côte d’Ivoire, à travers des partenariats publics-privés, ambitionne d’atteindre l’autosuffisance en riz et plus généralement, la souveraineté alimentaire’’, s’est réjoui le ministre d’Etat, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Rassurant le partenaire israélien de l'utilisation "efficiente" de ces ressources pour l'atteinte des objectifs fixés, M. Adjoumani a relevé "les qualifications et les expériences'' de l'entreprise israélienne dans le domaine des infrastructures et qu’il est assuré que ce partenariat conduira la Côte d'Ivoire à ses objectifs.

La réalisation d’infrastructures de maîtrise de l’eau, de production et de transformation du riz constituent des priorités de l’Etat de Côte d’Ivoire. En effet, dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture (SNDR), le gouvernement ambitionne atteindre l’autosuffisance en riz et par la suite, en assurer l’exportation du surplus. 

C’est dans cette perspective que l’Etat a décidé de réaliser, avant fin 2025, un projet rizicole intégré dans la région du Haut Sassandra sur une superficie de 6000 ha sous barrages et/ou sous prise au fil de l’eau, allant de la sous-préfecture de Gonaté, dans le département de Daloa, à Boguédia, localité située dans le département d’Issia, a expliqué Kobenan Kouassi Adjoumani, dans des propos rapportés dans une note d’information.

L’entreprise israélienne  est spécialisée dans le domaine de la conception, l’exécution et l’exploitation des projets d’infrastructures hydroagricoles et de la transformation. 

La Côte d’Ivoire a déjà bénéficié de plusieurs autres projets pilotés par la même entreprise, notamment, la fourniture de 12 embarcations (10 à 45m) à la marine nationale ivoirienne sur la période, la fourniture d’un Patrouilleur de 20 m à la Gendarmerie nationale ainsi que  la fourniture de drones de surveillance à la marine nationale, rappelle-t-on.

HS/Top News Africa

Publié le vendredi 12 avril 2024

Top Dossiers