Société

Côte d’Ivoire-Société

La Côte d’Ivoire partage 3373 km de frontières communes avec 5 pays

La Côte d’Ivoire partage 3373 km de frontières communes avec 5 pays La Côte d’Ivoire partage 3373 km de frontières communes avec 5 pays, annonce le Secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (Cnfci), Diakalidia Konaté.
Abidjan, Côte d’Ivoire (Top News Africa) Le Secrétaire exécutif de la Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), Diakalidia Konaté, était l’invité, mardi, de la tribune d’échanges, ‘’Tout savoir sur’’ du Centre d’information et de la Communication gouvernementale (CICG), autour des frontières ivoiriennes.
M. Konaté a précisé d’entrée que les frontières ivoiriennes engagent plusieurs acteurs étatiques qui ont des missions complémentaires. La CNFCI, selon lui, a pour rôle d’assurer la coordination de l’ensemble des interventions et les inscrire dans un cadre programmatique structuré et cohérent.

Citant les chiffres issus du RGPH 2021 (Recensement général de la population et de l’habitat), M. Konaté a indiqué  que 16 093 380 soit 55% de la population vivent dans les régions frontalières dont 6 321 017 à Abidjan. 

‘’Hormis Abidjan, ce sont 9 772 363 personnes (soit 33,24%) qui vivent dans les régions frontalières et environ 800 0000 dans les villages et campements frontaliers’’, a-t-il insisté.

Diakalidia Konaté a, également, fait savoir que la Côte d’Ivoire partage au total 3927 km de frontières dont 3373 km de frontières communes avec 5 pays que sont le Liberia (715 km), la Guinée (732 km), le Mali (598 km), le Burkina Faso (603 km) et le Ghana (725 km). En outre, le pays dispose d’une façade maritime longue de 554 km soit 4 460 km2. 

La Côte d’Ivoire a trois types de frontières : terrestres, maritimes et aériennes.

‘’Les frontières terrestres qui peuvent obéir aux lois de la nature en suivant des cours d’eau, des chaînes de montagnes ou être définies arbitrairement suivant des méridiens et des parallèles. Les frontières aériennes sont les projections verticales des frontières d’un Etat. Elles délimitent l’espace aérien de l’État. Les frontières maritimes délimitent en mer les territoires respectifs sur lesquels s’exerce la souveraineté de deux Etats’’, a expliqué Diakalidia Konaté.

Selon le Secrétaire exécutif de la Commission, son institution a pour ‘’missions d’impulser, de superviser et de coordonner les actions de l’administration, des partenaires régionaux et internationaux et des acteurs de la société civile dans les espaces frontaliers’’.

Elle est également chargée de procéder à la matérialisation des frontières, de prévenir et gérer les conflits avec les pays limitrophes, de renforcer la coopération transfrontalière, de développer les espaces transfrontaliers et de renforcer la résilience des populations transfrontalières ainsi que les capacités des acteurs frontaliers.

La Commission Nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire a été créée par le décret n° 2017- 462 du 12 juillet 2017 par la volonté du président Alassane Ouattara de mettre en œuvre les recommandations du Programme Frontière continental de la Commission de l'Union Africaine, dénommé Programme Frontière de l’Union Africaine (PFUA) adopté à Addis-Abeba en Ethiopie le 7 juin 2007 par la Conférence des ministres africains en charge des frontières, renseigne-t-on.

HS/ls/Top News Africa

Publié le mercredi 10 mai 2023

Top Dossiers