Société

Rwanda-France-Coopération-Leadership

French-African Foundation: 30 jeunes leaders sélectionnés sur 2000 candidats

French-African Foundation:  30 jeunes leaders sélectionnés sur 2000 candidats La liste de 30 jeunes leaders, engagés dans la relation Afrique-France sélectionnés parmi plus de 2 000 candidats pour le programme Young Leaders de la French-African Foundation a été publiée ce mardi 16 mai 2023 à Marseille en France. (Ph, archive pour illustration).
Kigali, Rwanda (Top News Africa) Quelque 30 jeunes leaders, engagés dans la relation Afrique-France ont été sélectionnés parmi plus de 2 000 candidats pour le programme 2023 de Young Leaders de la French-African Foundation.
La liste de ces 30 jeunes leaders a été dévoilée par La French-African Foundation, ce mardi 16 mai 2023, au Forum Europe-Afrique à Marseille organisé par La Tribune. 

Pour cette édition, 2000 jeunes professionnels de 53 nationalités africaines et de France ont été départagés par un jury de haut niveau. 

La promotion, strictement paritaire, rassemble des jeunes de 28 à 40 ans, fédère 14 nationalités exerçant leurs activités dans 9 grands domaines : art et culture, media, industries et groupes diversifiés, gouvernement et organisation internationale, ONG et société civile, conseil et finance, start-up et digital, sciences, droit. 

«Ces 30 profils innovent au quotidien dans leurs activités et redessinent les contours du lien franco-africain en s’engageant pour sa vitalité dans tous les domaines », a souligné Nachouat Meghouar, directeur général de la French African Foundation

Selon lui, consciente des défis environnementaux, sociaux, politiques et économiques partagés par les deux rives de la Méditerranée, la fondation mise sur ces jeunes pour contribuer à apporter des solutions, incarner le lien et toujours plus le développer. 

«Trait d’union entre l’Afrique et la France, Marseille est la ville idéale pour lancer cette nouvelle promotion ! », a-t-il conclu.

Du coté des jeunes leaders engagés, ils relèvent leurs engagements pour les relations Afrique-France, mais également pour les opportunités qu'offre le digital. C’est le cas de Nelly Kambiwa, camerounaise, Directrice RSE Sopra Banking. 

«Aujourd’hui grâce à l’innovation numérique, les femmes ont l’opportunité de s'émanciper et de développer de nouvelles compétences qu'elles soient en Losère ou dans une région reculée du Cameroun », a-t-elle expliqué. 

Cette soif d’égalité mais aussi de justice économique et sociale, a poursuivi Nelly Kambiwa, « nous permet de trouver des solutions communes et pérennes. C'est ce que je souhaite promouvoir pour la France, le Cameroun et le continent africain ».

«L'avenir du cinéma et de la création audiovisuelle est en Afrique ! Le continent africain regorge de talents et d'histoires uniques. Au sein du Groupe Canal+, je suis très fier d'accompagner des producteurs, acteurs, scénaristes, réalisateurs et techniciens panafricains dans la réalisation de leurs séries télévisées. Des fictions exigeantes, tournées aux quatre coins du continent ! », a renchéri Anthony Koka, franco-congolais, conseiller de programmes fictions.

Morad Attik, co-fondateur de la start-up Evolukid et fondateur du programme Kesk’IA, Franco-Algérien, veut être une solution pour ses deux pays l’Algérie et la France dans leurs relations diplomatiques. 

« Je pense qu'il est temps de regarder de l'avant et de dessiner un avenir commun pour nos enfants. Et l’avenir de nos générations, je le prépare tous les jours en donnant à voir à des millions d’enfants français et africains les enjeux du digital et plus particulièrement de l’intelligence artificielle à travers les projets que l'on mène avec la start-up Evolukid que j'ai créé il y'a 7 ans », a-t-il expliqué. 

Pour lui, « ce sont des puissants outils pour imaginer le monde et répondre aussi aux besoins techniques de nombreux acteurs publics et privés utiles à nos vies. »

Depuis Khartoum en guerre, Maha Dahawi, doctorante en génétique et Young Leader 2023 a pris la parole pour exprimer son soutien à la population soudanaise qui souffre de la guerre et des exactions menées par les milices. 

Dans un témoignage poignant, elle appelle à garder espoir pour reconstruire avec ses pairs son pays divisé et partage sa joie de rejoindre le programme Young Leaders et de retrouver prochainement les membres de la promotion. 

Après Nana Akufo-Addo du Ghana en 2019 et Macky Sall du Sénégal en 2021, le programme Young Leaders de la French-African Foundation, de cette année, est placé sous le double haut-patronage du président rwandais, Paul Kagamé, et du président français, Emmanuel Macron.

La directrice générale du Rwanda Development Board, Clare Akamanzi a souhaité la bienvenue à la nouvelle promotion au Rwanda, une destination privilégiée pour le tourisme et les investissements internationaux grâce aux acquis de stabilité sous le leadership du président Paul Kagamé. 

Les 30 jeunes Leaders sélectionnés se réuniront pendant deux semaines (une semaine en France en octobre et une semaine au Rwanda en automne de la même année), et rencontreront les chefs d’Etat des pays hôtes et des personnalités issues des sphères politique, culturelle, sportive et économique. 

Le programme bénéficie du soutien de partenaires publics et privés tels que le ministère des Affaires étrangères français, l’Agence Française de développement, Meridiam, Rothschild & Co. 

Liste des 30 lauréats

Dans la catégorie Art et Culture :

●Chioma Ogbonna, Chanteuse, artiviste, compositrice, Nigéria

●Anthony Koka, Conseiller des programmes fictions (Séries TV), Canal+ International, République démocratique du Congo

Dans la catégorie Droit :

●Vanessa Tchoubia, Spécialiste des affaires règlementaires, L’Oréal, France

●Laurence Elong Mbassi, Fondatrice Lem&Co, Cameroun

Dans la catégorie Finance et Conseil:

●Fanta Condé, Directrice Générale, CrossBoundary, République de Guinée

●Nelly Kambiwa, Directrice Mondiale de la Responsabilité et du Développement Durable, Sopra Banking, Cameroun

●Ndeye Fatou Touré, Directrice, PWC, Sénégal

●Kadija Sangho Kéïta, Directrice Financière Régionale Afrique de l’Ouest, Société Générale, Mali/France

●Moussa Dabo, Associé Senior, Africa Finance Corporation, République de Guinée

●Axel Racowski, Vice-Président, Conseil aux gouvernements, Rothschild & Co, France

●Quentin Mulet-Marquis, Directeur de l’investissement Financier du groupe, Barclays, France

Dans la catégorie Gouvernement et Organisation Internationale :

●Oria Vande Wegue, Porte-Parole & Directrice de la Communication, Organisation Internationale de la Francophonie, Rwanda

●Randa Adechoubou, Responsable Senior des Partenariats, Banque Mondiale, Bénin

●Philippe Watrin, Directeur de l’Investissement, Rwanda Social Security Board, Rwanda

●Ouanilo Medegan, Directeur de l’Agence Nationale de cybersécurité du Bénin - Directeur Epitech Bénin, Bénin

Dans la catégorie Industries et Groupes Diversifiés :

●Yanis Arnopoulos, Directeur Général Duval Arno Distribution / DGA Groupe Arno, Cameroun

● Naomi Dick Kaba, Directrice des partenariats à impact, Bayer, Côte d'Ivoire

●Amine Dabchy, Chargé de mission auprès du cabinet CEO, OCP, Maroc

●Maimouna Dramé Dolo, Directrice Administrative et financière Afrique de l’Ouest, Africa Global Logistics, Mali

●Houda Boukari, Directrice des Achats, Unilever, Côte d'Ivoire Dans la catégorie Sciences :

●Maha Dahawi, Doctorante en génétique, Directrice du programme africain de recherche, UNESCO, Soudan

Dans la catégorie Media :

●Chika Oduah, Journaliste, Vice News, Nigeria

●Alexandre Boudet, Directeur Afrique, Thomson Broadcast, France

●Ayoub Guezzoul, Directeur Commercial, Jeune Afrique, Maroc

Dans la catégorie ONG/Société civile :

●Justus Tshikona, Spécialiste consolidation de la paix et de l’État de droit - coordinateur nationale pour l’application de la Résolution 2250 UNSC, République démocratique du Congo

Dans la catégorie Start-up & Digital :

●Maguelone Biau, Directrice Générale et co-fondatrice Twende App, France

●Morad Attik, Co-fondateur du programme Evolukid et fondateur du programme Kesk’IA, Algérie

●Mathias Leopoldie, CEO, Julaya, France

●Taiwo Olufemi, Directeur Général, Trace Academie, Kenya

●Paul Langlois-Meurinne, Co-fondateur, Optimetriks, France

CN/ls/Top News Africa

Publié le mardi 16 mai 2023

Top Dossiers

Fil des news

lundi 4 décembre 2023 Le gouvernement burkinabè outré contre le journal Le Monde
dimanche 3 décembre 2023 Décès de l’ex-entraineur burkinabé, Drissa Traoré dit Saboteur
dimanche 3 décembre 2023 Locales ivoiriennes partielles : 9 résultats sur 10 circonscriptions communiqués par la CEI
samedi 2 décembre 2023 Ligue africaine des champions : l’Asec Mimosas bat le Wydad et se relance dans le groupe B
samedi 2 décembre 2023 Décès à Paris de l’ancien ministre ivoirien Ezan Akélé
vendredi 1 décembre 2023 Guinée-Bissau: arrestation du chef de la Garde nationale
vendredi 1 décembre 2023 Côte d’Ivoire : les bénéficiaires du Fonds PISCCA témoignent leur gratitude à la France
jeudi 30 novembre 2023 Côte d’Ivoire : l’essence maintenu à 875 FCFA/l et le gasoil à 715 FCFA/l jusqu'au 31 décembre 2023
jeudi 30 novembre 2023 Abdourahamane Cissé quitte la présidence ivoirienne
jeudi 30 novembre 2023 Lutte contre le Sida : 66 000 milliards FCFA investis par les Etats-Unis en Côte d’Ivoire depuis 2003
jeudi 30 novembre 2023 Côte d’Ivoire : près de 2 millions de travailleurs domestiques attendent d’être déclarés
jeudi 30 novembre 2023 Niger : une banque inaugure de nouvelles infrastructures scolaires à Dosso
jeudi 30 novembre 2023 Près de 100 milliards FCFA de l’Allemagne pour la Côte d'Ivoire en 2024
jeudi 30 novembre 2023 Côte d’Ivoire : un professeur appelle à mettre en contact permanent les étudiants avec le monde du travail
mercredi 29 novembre 2023 Côte d'Ivoire : 1098 sites d’orpaillage illégal démantelés en 10 mois