Economie

Côte d’Ivoire-Economie-Rapport

L'Afrique fait preuve de résilience, selon la BAD

L'Afrique fait preuve de résilience, selon la BAD La Banque africaine de développement a lancé le jeudi 19 janvier 2023 à Abidjan son nouveau rapport intitulé Performance et perspectives macroéconomiques de l’Afrique.
Abidjan, Côte d’Ivoire (Top News Africa) La Banque africaine de développement (Bad) a lancé, ce jeudi 19 janvier 2023 à Abidjan, son rapport intitulé Performance et perspectives macroéconomiques de l’Afrique, une nouvelle publication semestrielle qui paraîtra aux premier et troisième trimestres de chaque année, en présence de la ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba.
Ce rapport vise à fournir aux décideurs africains, investisseurs mondiaux, chercheurs et autres partenaires du développement une évaluation actualisée et factuelle de la performance macroéconomique récente du continent et de ses perspectives à court et moyen termes dans le contexte de l’évolution dynamique de l’économie mondiale.

Dans son intervention de lancement du rapport, le président de la Bad, Dr Akinwumi Adesina a indiqué que malgré un environnement difficile, l’Afrique a continué à faire preuve de résilience. 

''Nos estimations indiquent un ralentissement de la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel moyen de l’Afrique à 3,8 % en 2022'', a-t-il expliqué. 

''Ce ralentissement traduit les impacts de facteurs défavorables, dont les conséquences de tensions géopolitiques croissantes, les risques liés au changement climatique et les effets prolongés de la Covid-19'', a ajouté le président de la Bad.

‘’Tous les pays sauf un ont conservé une croissance positive en 2022, avec des perspectives stables en 2023 et 2024. Le taux de croissance projeté du continent devrait atteindre une moyenne d’environ 4 % entre 2023 et 2024, surpassant ainsi les moyennes mondiales prévues de 2,7 % et 3,2 %’’, a-t-il souligné.

Selon lui, pour les cinq pays africains les plus performants avant la pandémie de la Covid-19, les prévisions de croissance annuelle du PIB dépassent les 5,5 %, ce qui leur permettrait de réintégrer la ligue des 10 économies à la croissance la plus forte du monde en 2023-2024.

HS/ls/Top News Africa

Publié le jeudi 19 janvier 2023

Top Dossiers